bientôt une exposition

 

Je marche avec une canne, je ne peux faire de la photographie qu'en position assise. 

Qu'à cela ne tienne, munie d'un appareil photo discret, je me plante dans les cafés toulousains, ou à leur terrasse, et saisis l'air de rien les gestes et instants de vie. J'accomplis à ma manière de la "street photography".

 

Soucieuse de conserver l'esprit « d'images à la sauvette », je ne demande qu'a posteriori aux figurants leur autorisation d'image, brisant les timidités, forçant la curiosité.